L’hygiène de l’oreille remonte à l’antiquité.

En Asie, la méthode ancestrale est en bois, le Mimikaki.

En Europe, Afrique on trouve trace du cure-oreille en métal, plus adapté à notre cérumen. Chacun sa méthode.

Au moyen-âge, on disait : « toute femme bien organisée possédait sa fourgeoire, contenant l’escurette (cure-oreille), la furgette (cure-ongle) et le fusequoir (cure-dent).

Utilisé jusqu’à la fin des années 60, il est alors en os, en étain, en plomb, en ivoire, avec un manche en plastique…

Escurette, la méthode historique zéro plastique

2019 création Escurette®.

Cure oreille Français de fabrication artisanale.